#Articles

L’histoire des Open Badges dans le monde

Dreamakers Open Badge Monde

Les Open Badges ont été introduits pour la première fois en 2011 par la Mozilla Foundation, en collaboration avec d’autres partenaires. L’objectif était de créer un système ouvert et flexible permettant de reconnaître et de valider les compétences informelles et non traditionnelles. Les Open Badges ont rapidement suscité l’intérêt de divers secteurs, notamment dans l’éducation. En 2013, l’Open Badge Infrastructure (OBI) a été créée pour fournir une structure permettant la délivrance et la gestion des Open Badges. Cette infrastructure joue un rôle clé dans le développement et l’adoption des Open Badges à l’échelle mondiale.

Au fil du temps, de nombreux pays ont intégré les Open Badges dans leurs systèmes éducatifs et professionnels. Aux États-Unis, les universités et les établissements de formation professionnelle ont commencé à délivrer des Open Badges pour attester des compétences acquises par les apprenants. Le Royaume-Uni a également été un pionnier dans l’adoption des Open Badges, avec notamment le « Open Badge Passport » qui permet aux individus de collecter et de gérer leurs badges numériques. Dans d’autres parties du monde, les Open Badges ont également gagné en popularité. En Australie, des organisations telles que le « Open Badge Factory » ont été créées pour faciliter la délivrance et la gestion des Open Badges. En Europe, des pays comme l’Espagne, l’Italie et les Pays-Bas ont développé des initiatives nationales pour promouvoir les Open Badges dans l’éducation et le marché du travail.

Aujourd’hui, les Open Badges continuent de se développer et de s’étendre à travers le monde. Ils offrent une alternative moderne aux certifications traditionnelles, en permettant aux individus de documenter et de partager leurs compétences d’une manière plus accessible et numérique. Ainsi, l’Open Badge est un outil de reconnaissance ouverte qui donne du pouvoir d’agir aux apprenants. Ils deviennent alors acteurs de leur parcours de vie en faisant le choix de faire reconnaître ou non et en valorisant ou non le chemin parcouru. L’année dernière, Dreamakers a commencé à expérimenter ces Open Badges, et, grâce aux retours que nous avons eu, nous travaillons a leur amélioration afin de les proposer à toutes nos classes dans un futur proche.

Rendez-vous le mois prochain pour parler de l’histoire des Open Badges en France !

46
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Conception : JBL Com&Cie – Développement : La Quincaillerie – Photographie : Maxime Dufour Photographies